rt 2012

Réglementation de la construction et de la rénovation

La rénovation d’un édifice est soumise à des normes strictes. En France, celles-ci concernent principalement le bâtiment à remettre en état, ainsi que les éléments à privilégier. Il est indispensable de prendre connaissance de la charte de construction actuellement en vigueur.

 

Des évolutions ciblées

Les normes de rénovation et de construction ciblent désormais la vulgarisation des installations écologiques. La préservation de l’environnement étant devenue une préoccupation nationale, les aménagements permettant de limiter la consommation en énergie sont fortement conseillés par les constructeurs. Ces derniers sont ainsi dans l’obligation de proposer des solutions règlementées. Pour les particuliers désirant achever leurs chantiers sans l’aide d’un professionnel, il est essentiel de s’informer sur les réglementations actuelles. Si les méthodes évoluent rapidement, les règles de bases demeurent. Le non-respect de ces standards peut entraîner l’invalidation d’un chantier. Les collectives territoriales peuvent alors imposer la modification partielle ou totale de la bâtisse.

 

Quelles sont les réglementations en vigueur ?

Il existe 4 normes essentielles à la construction ou à la rénovation d’une habitation. La première concerne la régulation thermique, et détermine la consommation maximale en énergie d’une construction neuve. Établie en 2012, cette règle offre une plus value écologie au bâtiment, et s’applique autant aux habitations qu’aux locaux professionnels.

 

Des labels environnementaux qualitatifs

La seconde réglementation concerne les performances énergétiques et environnementales des bâtiments. Factotum propose de construire vos habitations en respectant les labels HQE, HPE et BBC. Une construction misant sur une capacité écologique optimisée, une performance énergétique respectant les standards actuels, et une meilleure qualité environnementale. Les services Factotum vous offrent une exécution rapide, efficace, tout en vous évitant les désagréments d’une démarche onéreuse.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
Vous souhaitez contribuez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *